Sud Ouest du 17 septembre 2010

Leur père tenait les rênes de l’affaire depuis les années 80. Aujourd’hui Olivier et Grégoire Penaud cogèrent l’agence MAAP Construction d’Aytré. Avec le même credo : confiance et sérieux.

MAAP ou la construction familiale
« Chez nous, vous ne serez jamais un numéro  », annonce Olivier Penaud, jeune gérant de l’agence MAAP Construction installée à Aytré. La formule pourrait sembler cliché mais quand on sait que 70 % des gens viennent sur les recommandations d’anciens clients MAAP, ça respire l‘authentique. « Nous travaillons dans une ambiance familiale, aussi bien avec notre clientèle qu’avec nos salariés », assure Olivier. «  Avant, l’agence appartenait à mon père André (aujourd’hui président régional de l’Union des maisons françaises). Il nous a apporté son expérience et est souvent présent dans nos locaux. C’est rassurant pour nous comme pour nos clients. »

Ces derniers sont la priorité de la famille Penaud. « Leurs maisons, nous les construisons comme si c’était les nôtres, avec les mêmes produits et en faisant appel aux mêmes entrepreneurs. » Des artisans que Grégoire connait depuis longtemps. « Nous collaborons toujours avec des gens de confiance dont nous apprécions la rigueur et le travail. Cela
nous permet de suivre nos contrats de construction avec sérieux. Le plombier et l’électricien travaillaient déjà avec mon père ! Je les côtoie depuis que j’ai cinq ans », sourit Grégoire Penaud.

Un suivi attentif

Si le maître-mot de l’entreprise est la confiance, le sérieux est également un de ses points forts. « Notre clientèle apprécie notre suivi. Nous les appelons régulièrement pour leur expliquer l’avancée du chantier, assurent les frères Penaud. Si vous voulez être anonyme et qu’on ne s’occupe pas de vous, il ne faut pas venir chez nous! » Que vous habitiez donc Abou Dhabi ou Aytré, l’équipe MAAP vous fera parvenir chaque semaine des photos de votre chantier et vous appellera pour savoir si tout va selon votre désir.

Engagés dans l’environnement
L’actualité, pour les constructeurs MAAP, c’est la maison BBC -comprenez Bâtiment Basse Consommation- qui pourrait devenir la norme thermique en 2013. « Dans une maison traditionnelle, un toit mal isolé peut occasionner une perte de chaleur de l’ordre de 30 %, et donc coûter cher en énergie » expliquent les frères Penaud. « Construire BBC permet de réduire de plus de moitié la facture énergétique. » Or, c’est cette consommation d’énergie qui revient le plus cher sur le long terme. «  Un prêt, une fois payé, c’est fini, alors que le gaz, l’électricité… Une maison qui consomme peu en énergie, c’est tout bénef ! », assure l’équipe MAAP. « Actuellement, peu de propriétés sur La Rochelle et ses environs sont BBC, reconnaît-il, mais les gens sont de plus en plus curieux. Notre objectif n’est d’ailleurs pas d’en construire beaucoup mais de les construire bien ! » Car une maison BBC ne s’engage pas sur un coup de tête. « Cela nécessite un travail en amont très long. Les produits (solaire, photovoltaïque…) ont beau être accessibles à tout le monde, leur mise en œuvre est délicate. D’où l’intérêt de toujours travailler avec les mêmes personnes. Nous savons qu’elles ont été sensibilisées à ces nouvelles méthodes de construction depuis longtemps. » Si les frères Penaud conseillent le BBC, c’est par souci environnemental mais
aussi économique. En dehors des économies d’énergie, une maison Basse Consommation se revendra toujours mieux. « Quelqu’un qui fait construire une maison traditionnelle aujourd’hui se retrouvera avec des années de retard en 2013 ! S’il veut revendre son bien un
jour, il sera toujours moins intéressant qu'un BBC.» Alors, certes, une maison BBC est un peu plus chère qu’une maison  normale, mais « pas tant que ça », tempère Olivier Penaud. « Si les maisons BBC des produits de qualité, une orientation réfléchie et une bonne perméabilité à l’air sont la base d’une maison « verte ». Et puis, de nombreuses aides existent pour aider les futurs propriétaires qui désirent se lancer dans ce type de construction. Alors le BBC, maison d’avenir ? « A vrai dire, pour nous, le BBC c’est bien,
déjà un peu has been ! Aujourd’hui, on étudie les maisons passives, des maisons sans chauffage   », sourit Olivier. Mais pour leur mise en œuvre, il faudra encore attendre quelques années…

En savoir + Toutes nos actualités

Demander votre guide de la construction

Nos Terrains

Toutes nos annonces
Constructeur Maison RT2012 Charente Maritime (17) La Rochelle

Actualités

Toutes nos actualités
Nos vidéos Charente Maritime (17) La Rochelle

Vous avez un projet de maison sur-mesure ? Parlons-en durant un rendez-vous. Cliquez-ici