Installer des panneaux solaires photovoltaïques

Quand on sait que la Terre reçoit du soleil environ 10 000 fois la quantité totale d’énergie consommée par l’humanité toute entière, alors on comprend pourquoi l’engouement pour l’énergie solaire photovoltaïque est tel depuis ces dernières années. En outre, équiper sa maison de panneaux solaires photovoltaïques présente moult avantages, tant économiques qu’écologiques.

La Conférence de Copenhague, dont l’objet fut de trouver des solutions pour limiter l’inexorable réchauffement planétaire, nous confirme que penser « écologie » devient de plus en plus évident.

Quand on sait que la Terre reçoit du soleil environ 10 000 fois la quantité totale d’énergie consommée par l’humanité toute entière, alors on comprend pourquoi l’engouement pour l’énergie solaire photovoltaïque est tel depuis ces dernières années. En outre, équiper sa maison de panneaux solaires photovoltaïques présente moult avantages, tant économiques qu’écologiques.

La Conférence de Copenhague, dont l’objet fut de trouver des solutions pour limiter l’inexorable réchauffement planétaire, nous confirme que penser « écologie » devient de plus en plus évident.

Principes et objectifs

Rappelons que l’énergie solaire photovoltaïque permet de transformer l’énergie produite par le soleil en électricité. Ainsi, par l’installation de cellules photovoltaïques au sol ou sur votre toit (ou sur les garde-corps des fenêtres, des balcons, terrasse, etc.) vous récupérez naturellement l’énergie solaire, ce qui génère un apport conséquent en électricité propre et « gratuite ». Gratuite, mais vous devrez financer le dispositif.

Le principe se développe beaucoup depuis ces dernières années et nombre de particuliers adoptent cet équipement pour leur habitation.

Sachez que le temps nécessaire pour avoir un taux de retour sur investissement est relativement court, surtout si l’on prend en compte les bienfaits et le confort procurés par le dispositif. En effet, selon la capacité d’ensoleillement de votre région, vous devrez compter entre 5 et 8 ans pour estimer avoir rentabilisé votre acquisition.

Il faut aujourd’hui considérer l’installation de panneaux solaires comme un investissement et non comme une dépense.

La marche à suivre pour installer des panneaux solaires photovoltaïques

Toutes les habitations peuvent-elles être équipées de panneaux solaires ?

A cette question, la réponse est oui : toute habitation peut recevoir des modules photovoltaïques.

Deux hypothèses :        

  1. Les panneaux sont surimposés à la toiture existante (ils sont ajoutés)
  2. S’il s’agit d’une construction, ils sont intégrés et font office de matériau de construction (ce qui est nettement plus simple).

Identifier vos besoins

On estime que pour couvrir les besoins en électricité d’un foyer de 4 personnes, il faut une quantité d’électricité de l’ordre de 2 500 kWh par an. Ces chiffres n’intègrent pas les besoins suscités pour la production d’eau chaude sanitaire ni pour le chauffage.

Attention à ne pas confondre l’énergie solaire photovoltaïque et l’énergie solaire thermique.

Le panneau solaire thermique capture la chaleur diffusée par le soleil pour la transformer en chauffage ou en eau chaude et est exclusivement réservé à la production de chaleur.

Pour en savoir plus sur l’énergie solaire thermique, voir notre article http://www.constructeurdemaison.net/bon-plan/l-energie-solaire-thermique-72/

Effectuer un bilan préalable avec un spécialiste

Les sociétés d’installation de panneaux solaires proposent des kits complets intégrés.

En tout premier lieu, vous pouvez demander une étude gratuite par Internet.

Bien souvent, il vous suffit d’envoyer une photo de votre habitation, votre adresse, l’orientation et l’inclinaison de la toiture, les éventuelles zones d’ombrage autour du site et la surface désirée.

Si possible, mettez-vous en relation avec des sociétés spécialisées et évitez la sous-traitance (vous aurez moins d’intermédiaires à gérer).

Les incontournables questions à se poser :

  • Quelle accessibilité ?
  • Quelle inclinaison  (0°, 30°, 60° ou 90°)?
  • Quelle orientation pour mes panneaux solaires (Sud, sud-est, sud-ouest) ?
  • Quel dimensionnement faut-il prévoir (quelle est la surface en mètres carrés nécessaire à la couverture des besoins en électricité) ?
  • Quels sont les obstacles susceptibles de couper momentanément le rayonnement du soleil, (à proscrire) ?

Il est évident que chaque configuration est unique ; c’est pourquoi votre installateur sera le meilleur conseil pour la mise en œuvre et l’optimisation de votre projet.

En fonction du nombre de personnes dans le foyer, il est conseillé de s’équiper d’1 à 1,5 m2 par personne.

Les démarches administratives réglementaires

Si l’installation de panneaux solaires est incluse dans le programme de construction de votre habitation, il n’est pas nécessaire de faire une demande de travaux. Le projet est alors intégré à la demande de permis de construire.

En revanche, si votre projet solaire concerne une habitation existante, vous devrez vous soumettre à la demande de travaux.

Combien ça coûte ?

Les aides pour votre projet solaire photovoltaïque :

  • Le crédit d’impôt prend en compte 50% du coût de l’équipement ; ce crédit est plafonné à un coût de matériel de 16 000 euros pour un couple.
  • A ce crédit d’impôt peuvent être ajoutées les aides locales et régionales dont vous pouvez généralement bénéficier.
    Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de votre conseil général ou régional, auprès de l’ANAH (agence nationale pour l’amélioration de l’habitat) ou de l’Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie). Le montant de ces aides varie en moyenne entre 1 000 et 2 500 euros.
  • Un taux de T.V.A réduit à 5,5 % (pour les habitations de deux ans et plus).

Lors de l’élaboration de votre budget, pensez à réserver à peu près 1 000 euros par mètre carré de panneau solaire.

Exemple de coût d’installation de modules photovoltaïques en région Rhône-Alpes :

Coût du système complet T.T.C : 16 000 € (dont 14 000 € de matériel et 2 000 € de main d'œuvre)
Aide de la région Rhône-Alpes : 2 400 €
Crédit d'impôt : 50 % de 14 000 = 7 000 €
Soit une aide de : 9 400 €
Reste à la charge de l’acquéreur : 6 600 € soit 41% du montant total initial.

Bon à savoir :

Généralement, les installations solaires photovoltaïques sont raccordées au réseau public d’électricité (exception faite des habitations dites isolées telles que les chalets, les logements retirés…). Un compteur spécifique est installé afin de mesurer la production de cette énergie solaire photovoltaïque, ce qui permet à votre opérateur de faire la distinction avec votre consommation personnelle « classique » en électricité.

EDF est dans l’obligation de vous racheter toute production excédentaire à vos besoins, à un tarif intéressant puisqu’il est supérieur à celui de l’achat d’électricité au réseau !
Ainsi, vous allez pouvoir revendre l’électricité produite par les panneaux solaires aux opérateurs électriques à un prix d’achat stable pendant 20 ans, ce qui vous apporte un gain non négligeable !

Prix de la revente :
*0,58 € par KWh (en 2009) si les panneaux sont intégrés au bâti existant (construction)

Vous avez la liberté de vendre toute votre production et ne racheter que celle nécessaire à vos besoins, ou de ne consommer que ce qu’il vous faut et de revendre le surplus.

Les nombreux avantages

  • Un dispositif rentable et adapté à toute zone géographique et à toute forme d’habitation
  • Un montage simple et dont la fiabilité est assurée
  • Participer à la production d’énergie « verte » : il n’y a pas de pollution ! On choisit une énergie silencieuse et qui ne modifie pas le milieu (si ce n’est par l’occupation d’espace quand il s’agit de grandes surfaces à couvrir)
  • On estime à 25 ans la durée de vie d’un panneau solaire. Ce dernier n’émet aucun rejet de CO2, ses composants sont recyclables, et il n’est pas nuisible au climat
  • Bénéficier d’un crédit d’impôt non négligeable : 50%
  • Pouvoir revendre sa production d’électricité, et à terme, cumuler des gains
  • L’augmentation continue du prix des énergies fossiles permet de rentabiliser de plus en plus vite le coût des installations photovoltaïques traditionnelles.

Les limites du solaire photovoltaïque

La seule réserve identifiée consisterait à admettre que les panneaux solaires photovoltaïques ne produisent pas d’électricité la nuit ni beaucoup l’hiver. Toutefois, il est aujourd’hui prouvé que la consommation d’électricité augmente l’été (notamment avec l’utilisation grandissante des systèmes de climatisations, les piscines, etc.).

L’énergie solaire photovoltaïque contribue donc à apporter une aide significative et soulage le réseau électrique.

Anne, www.e-redacteur.com

En savoir + Toutes nos actualités

Demander votre guide de la construction

Nos Terrains

Toutes nos annonces
Constructeur Maison RT2012 Charente Maritime (17) La Rochelle

Actualités

Toutes nos actualités
Nos vidéos Charente Maritime (17) La Rochelle

Vous avez un projet de maison sur-mesure ? Parlons-en durant un rendez-vous. Cliquez-ici